La démarche Géocommuns

Réinventer le service public de l’IGN à l’heure du dérèglement climatique et de la souveraineté numérique

L'IGN et les géocommuns

En France comme à l’étranger, les pouvoirs publics sont de plus en plus nombreux à se saisir de la dynamique des « communs » comme tierce dimension au public et au privé. Les initiatives mobilisant des communautés sur le terrain en dehors de toute structure, y compris associative, se multiplient. Parallèlement, les données géolocalisées ont investi notre quotidien et ont donné naissance à de multiples services et applications. Grâce aux smartphones et au GPS, l’information géographique s’est largement démocratisée.

Ce contexte offre un terrain de jeu plus ouvert et plus collaboratif pour l’institut : celui des géocommuns.

Les communs, quésako ?

Les communs désignent des ressources produites, diffusées puis gérées collectivement par une communauté selon un ensemble de règles de gouvernance qui garantissent l’intégrité et la disponibilité de ces ressources dans le temps. À ce jour, l'encyclopédie libre et collaborative Wikipédia est l’un des communs numériques les plus aboutis.

Après l’ouverture et la gratuité de l'essentiel des données de l’IGN depuis le 1er janvier 2021, l’institut souhaite s’inscrire plus largement dans cette dynamique de construction des communs et bâtir, avec son écosystème, sa nouvelle stratégie autour du concept de géo-communs. On appelle « géo-communs » les bases de données d’information géographique issues de co-productions ou d’un entretien collaboratif, et les outils numériques (issus du co-développement de moyens de diffusion ou d’outils d’aide à l’usage) qui obéissent à une gouvernance ouverte de type « commun », de nature à garantir leur pleine maîtrise et appropriation par la communauté des utilisateurs/producteurs/citoyens.

La concertation sur les géo-communs

Depuis début mai 2021, le dispositif de concertation baptisé « Géocommuns, avançons ensemble ! » est déployé auprès des acteurs-utilisateurs des géodonnées, mais aussi auprès de l’ensemble des équipes de l'IGN. Car imaginer la trajectoire des géo-communs ne peut se faire sans écouter les usagers, les partenaires et la communauté interne de l'institut. Plus largement, cette réflexion ouverte et interactive permettra de définir la place de l’IGN dans l’écosystème de l’information géographique et forestière et ses priorités d’action pour les années à venir.

Une consultation publique inédite sur l’usage des géodonnées 

Du 4 mai au 4 juin 2021, professionnels et utilisateurs de l’information géographique et forestière étaient invités à exprimer leur vision sur l’usage des géodonnées dans notre société numérique et à préciser le rôle et les priorités d’actions de l’IGN dans le mouvement des « communs ». Cette consultation inédite pour l’IGN a reçu 165 contributions. Celles-ci ont été analysées et synthétisées dans un document à télécharger qui rassemble, dans sa première partie, les idées fortes de chacune des neuf thématiques abordées dans la consultation.
Cette synthèse ne reflète pas l’exhaustivité des réponses ; mais elle tente d’en restituer l’esprit et les points de convergence en les illustrant par des verbatims de contributeurs.

Accéder aux réponses des participants (hors contributions confidentielles) aux formats .ods et .xlsx

Les grandes étapes de la concertation

Consultation publique en ligne
Du 4 mai au 4 juin
Pour inviter les utilisateurs de l’information géographique et forestière à exprimer leur vision sur l’usage des géodonnées et les priorités d’actions de l’IGN.


Enquête interne filmée auprès de 50 agents IGN
Mai
Pour recueillir leurs témoignages et cerner leur vision de l’IGN de demain.


Enquête externe filmée auprès d’usagers de l’information géographique
Mai
Pour comprendre leurs pratiques et leurs attentes en matière de géodonnées.


Expérience immersive d’agents IGN auprès de partenaires
Mai-juin 
Pour mieux saisir leurs problématiques de terrain et leurs usages métiers.


Rencontres débats
Mai-juin
Pour approfondir la réflexion et commencer à produire le récit de la construction des géocommuns.


Restitution des résultats de la concertation
24 novembre à Ground Control (Paris 12e)
Accéder au communiqué et au dossier de presse

Temps forts de la soirée de restitution - espace Ground control (Paris 12e)

Le 24 novembre 2021, l’institut a réuni quelque 150 partenaires institutionnels, industriels et citoyens afin de présenter ses ambitions et les dix chantiers qui leur donneront corps.

Sébastien Soriano, Directeur général de l'IGN
E. Prada-Bordenave, Présidente du conseil d'administration de l'IGN
Huguette Tiegna, Députée du Lot
Chloé Clair, CEO de namR
Adrien Guetté, Enseignant-chercheur en géographie à l’ISTOM Angers

L’exercice « géo-communs » franchit ainsi une première étape mais se veut une démarche au long cours. En osmose avec son écosystème et en mettant en œuvre ses premiers projets, l’Institut va affiner et développer ses propositions et ses modalités d’intervention dans une posture itérative et dans une boucle de rétroaction continue. Un point d’étape sera réalisé à l’été 2022.

Communiqués et dossiers de presse


Contact presse
Corinne Waechter - Tél : 01 43 98 83 12 - 07 63 85 61 29

Mis à jour le 19/09/2022