La Géoplateforme en bref

Futur espace public de l’information géographique, la Géoplateforme a pour objectif d’optimiser la production et la diffusion des géodatas au service de la décision publique.

La société connaît une révolution de la donnée géographique qui impose à l’État de se transformer. Le développement des usages numériques dans lesquels l’information géolocalisée est omniprésente se traduit par une mutation des pratiques des professionnels et des citoyens ainsi que par un accroissement des besoins en données. La large mise à disposition des données géographiques offre de nouvelles façons de penser les cartes et doit encourager de nouveaux usages répondant à des besoins publics.

Dans ce contexte, le programme Géoplateforme vise à doter la puissance publique d’une infrastructure collaborative et mutualisée pour la production et la diffusion des géodonnées. Son ambition est de permettre aux porteurs de politiques publiques et aux collectivités locales qui le souhaitent de bénéficier très simplement de fonctionnalités avancées pour diffuser leurs propres données et s’ouvrir à des communautés contributives. Ce futur espace, composante géographique de l'État-plateforme, répond notamment aux enjeux de souveraineté des données de l’État face aux géants de l’Internet. 

La Géoplateforme s'inscrit pleinement dans la dynamique des géo-communs soutenue par l'IGN. En effet, si l'institut a bien vocation à porter ses propres services sur la Géoplateforme, celle-ci se veut en premier lieu un outil commun au monde public. C'est la mobilisation progressive de partenaires, producteurs et usagers de données géographiques qui doit permettre d'atteindre cet objectif.

Enjeux

  • Bâtir une plateforme ouverte et mutualisée dédiée à l’information géographique et contribuant au déploiement de l’État-plateforme,
  • Organiser le dispositif collaboratif pour l’entretien et l’enrichissement de la donnée géographique au sein de la sphère publique,
  • Constituer un écosystème d’usagers ; outiller, soutenir et connecter les communautés existantes,
  • Proposer une nouvelle infrastructure robuste assurant la reprise des services existants de l’IGN et de ses partenaires ; optimiser le parcours d'accès à ces ressources et offrir des fonctionnalités complémentaires.

Objectifs

Accessibilité aux données 

La Géoplateforme mettra à disposition un panel très large de jeux de données géographiques et de services accessibles à tous. Les données de cette plateforme seront ouvertes et la plus grande interopérabilité possible sera recherchée avec les systèmes existants (référencés sur le portail de diffusion de la Géoplateforme). 
Les utilisateurs pourront facilement mettre à jour des données, rechercher des services et des jeux de données grâce à des critères simples et les utiliser pour leurs propres besoins de diffusion.

Mutualisation des infrastructures

La Géoplateforme pourra héberger les données géographiques produites et co-produites par l’ensemble des partenaires. Cette infrastructure sécurisée et évolutive permettra aux parties prenantes de partager et de déployer des solutions à grande échelle en répondant à leurs exigences de capacité, de fiabilité ou de performance.

Développement de nouveaux services 

La Géoplateforme offrira des moyens de développer de nouveaux services au travers d’interfaces simplifiées selon les besoins des utilisateurs. Les partenaires auront la possibilité de pleinement tirer profit de l’infrastructure de la Géoplateforme, notamment de ses capacités à produire des traitements complexes et des services à haute valeur ajoutée.

Briques fonctionnelles

Pour atteindre ses ambitions, la Géoplateforme s’articule autour de cinq principales briques fonctionnelles :

Des services
Pouvoir rechercher, charger, valider, traiter et diffuser ses données en autonomie

Des fonctions collaboratives
Coproduire et modifier des jeux de données en autonomie tout en améliorant collectivement la qualité de l’ensemble des données

La gestion de communautés
Fédérer des communautés d’utilisateurs et favoriser la création de nouveaux portails thématiques

La gestion des accès et habilitations
Attribuer les droits d’accès et d’habilitations sur la Géoplateforme et ses ressources (jeux de données…)

Le support
Bénéficier d’un appui sur l’utilisation de la Géoplateforme

Exemples de cas d'usages collaboratifs

Surveillance des équipements publics dans les Alpes-Maritimes

Illustration d'un cas d'usage collaboratif avec mise à jour en temps réel des informations géographiques

Objectifs

Permettre aux agents de terrain de la Direction départementale des territoires de collaborer autour d'informations détaillées relatives à l'état d'équipements publics à la suite d'intempéries.

Données Géoplateforme

  • Données PCRS (Plan de Corps de Rue Simplifié) fournies par l'IGN
  • Données des équipements publics de la DDT des Alpes-Maritimes

Parcours utilisateur

  1. Consultation
    Je consulte les données et services disponibles au catalogue de la Géoplateforme.
  2. Connexion
    Je me connecte à la Géoplateforme grâce à France Connect ou via mes identifiants.
  3. Alimentation
    Je charge simplement mes données d’équipements publics du département Alpes-Maritimes et je définis mes groupes de collaborateurs pouvant accéder à mes données. 
  4. Validation des données
    Mes données intégrées sont validées techniquement et fonctionnellement avec un premier niveau d’indice de confiance calculé automatiquement.
  5. Traitement
    Via l'outil de traitement, je sélectionne mes données d’équipements que je croise avec les données PCRS et je pré-visualise le résultat.
  6. Définition jeu de données
    À validation des traitements, je définis les caractéristiques de mon nouveau jeu de données (nom, objectifs, format, accessibilité, rafraîchissement...).
  7. Diffusion
    Une fois mon jeu de données défini, il est automatiquement diffusé sur le portail au travers du catalogue de données.
  8. Intégration
    Je fixe les règles de mise à disposition des données à la plateforme DDT et aux terminaux des opérateurs sur le terrain. 
  9. Modifications
    Depuis leurs terminaux, mes opérateurs modifient les informations à la suite des intempéries. Les informations sont rafraîchies automatiquement.

Maintenance de sentiers de randonnée

Illustration d’un cas d’usage de coproduction de données avec collecte de données d’appareils connectés

Objectifs

  • Diffuser des données précises sur les sentiers de randonnée
  • Identifier les sentiers les plus fréquentés et par conséquent ceux à entretenir

Données Géoplateforme

  • Données IGN
  • Données des sentiers de randonnés des collectivités locales
  • Données des équipements des randonneurs

Parcours utilisateur

  1. Connexion
    En tant que collectivité locale, je me connecte à la Géoplateforme grâce à France Connect ou via mes identifiants.
  2. Alimentation
    Je charge mes premières données de randonnées (sentiers, balises, données de fréquentation...) et je définis les droits d’accès à ces données (étape automatique pour le chargement de mises à jour).
  3. Validation des données
    Mes données intégrées sont validées techniquement et fonctionnellement avec un premier niveau d’indice de confiance calculé automatiquement.
  4. Traitement
    Via l'outil de traitement, je choisis les données de randonnées que je croise avec les plans IGN, et je pré-visualise le résultat. Je peux ainsi identifier les sentiers les plus fréquentés.
  5. Définition jeu de données
    À validation des traitements, je définis les caractéristiques de mon nouveau jeu de données (nom, objectifs, format, accessibilité...).
  6. Diffusion
    Une fois mon jeu de données défini, il est automatiquement diffusé sur le portail.
  7. Collecte/signalement
    Les données des objets connectés des randonneurs peuvent être chargées sur la Géoplateforme. On obtient ainsi des données sur la fréquentation des sentiers.
  8. Intégration
    Via la Géoplateforme, j’intègre les données sur les sites d’office de tourisme. Je peux utiliser les widget mis à disposition pour les intégrer à mon site d’association de randonneurs.

Calendrier

2021 - 2024
Mobilisation d'une communauté de partenaires et mise en place progressive d'une gouvernance ouverte

2022
Expérimentations de premières fonctionnalités
Contractualisation de l'hébergement du socle technique de la Géoplateforme
Passation du marché de construction, d'infogérance et de maintenance de la Géoplateforme

2022
Expérimentations de nouvelles fonctionnalités
Mise en place du socle technique et des premiers services permettant de gérer le cycle de vie de la donnée (chargement, mise à jour, diffusion)

2023 - 2024
Développement de services et applicatifs : services collaboratifs, communautés, traitements, ouverture des services aux partenaires

Financement

Le coût total du projet est estimé à 21,5 M€ (coûts totaux d’investissement + deux ans de run). La Géoplateforme, lauréate du 2e appel à projet du Fonds pour la transformation de l’action publique (FTAP), a reçu dans ce cadre un financement à hauteur de 3,6 M€. Le reste du financement est supporté par l'IGN. 

21,5 M€ de coût total estimé

3,6 M€ financés par le FTAP

Mis à jour le 01/12/2021